La Tanière de Lupus

Forum de Pupuce
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carnet de bord: version narrative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Carnet de bord: version narrative   Mer 22 Déc - 21:04

Histoire de Lupus [depuis la création du compte sur les Royaumes Renaissants:

Chapitre 1: Compiègne, Phelia et l'aller-retour jusqu'à Uzès:

Le 11 novembre 1958 [2010], Lupus parvient à Compiègne, ville du Nord du Duché de Champagne.
En cette ville, Lupus va faire nombre de rencontres. Il tente vite d’oublier son lourd passé, honteux des exactions auxquels il assista sans pouvoir (ou vouloir ?) les interrompre…peut-être même participa-t-il à certaines.
Quoi qu’il en soit, il est notamment accueillit par dame Chpiot, qui termine son mandat de maire ; sire Armaury de Saintonge et dame Tartine, sa femme, alors enceinte ; et les dames Camille et Korrydwen. Il rencontre bien sûr beaucoup d’autres gens auxquelles il s’attache, comme les dames Iseult et Mei Lan, et les sires Garou et Kevin, ou encore entretient des relations très amicales, comme avec les sires Coeurtis et Robin. Néanmoins, les cinq premiers cités, parmi les premiers vus (et les plus souvent vus) dans les tavernes, gardent une place chère dans l’esprit de Lupus.
C’est à Compiègne que Lupus va rencontrer dame Phelia Valbony, alors blessée et enceinte. Fort de son expérience de vieux soldat, et étant donné que nul médecin confirmé n’est présent à Compiègne, Lupus s’occupe de la dame. Des gestes, des regards, des hésitations : entre l’homme approchant des cinquante ans et la jeune femme qui est encore loin de la trentaine, la relation est tendue. Ce n’est qu’une bonne semaine après que Phelia soit arrivée à Compiègne que, finalement, ils s’avouent un amour que d’aucuns considéreraient comme fou ou immoral, puisqu’ils ont vingt ans de différence. Pour elle, Lupus se rase même la longue barbe qu’il portait depuis la mort de la Pucelle d’Orléans, et n’avait jusque-là jamais rasée, se contentant de la tailler et de l’égaliser.
Mais à ce moment, Lupus est installé et se sent bien à Compiègne. Il faut à Lupus presque une semaine pour se décider à suivre Phelia et ses compagnons vers le Sud. Le 18 décembre au soir, enfin, après fortes protestations d’amitié avec les compiégnois présents, et notamment avec Armaury, Lupus quitte Compiègne.

Le 19 décembre au matin, la petite compagnie arrive à Sainte-Ménehould. Déjà, les problèmes arrivent : Louis, fils de Phelia et que Lupus a adopté très naturellement, s’est attardé à Compiègne : il faut l’attendre. A Sainte-Ménehould, Lupus rencontre de "grands enfants", comme dame Fraise notamment, qui le surnomme "lulu l'tordu". Ils quittent Ménehould le lendemain.

Le 22 au matin, Phelia, Louis et Lupus parviennent à Troyes. Quelques rapides rencontres, et au soir ils repartent déjà.

Le 23, arrivée à Tonnerre, en Bourgogne. Sire Beyan lui attribue un nouveau surnom: "papi"; dame Fantou, elle, le nomme "Loup". Le 25, Juju, fille de dame Fantou, âgée de sept ans, lui offre un bracelet porte-bonheur en cuir brun, qu'il porte depuis au poignet droit. Le 27, enfin, après quatre jours d'angoisse, Louis, qui n'était pas arrivé à Tonnerre, arrive: ce ne sont que joyeuses embrassades, et il lui offre son cadeau de Noël: un jeune louveteau gris, qu'il nomme Saphyr sur le conseil de sa mère; cette dernière reçoit elle-même un chaton au pelage gris: la petite chatte reçoit le nom de Diamant. Le 28, avant de partir pour Sémur, Louis leur offre à chacun une moitié de cœur: Lupus porte sa moitié attachée autour du cou par une chaîne d'acier.

Le 29, arrivée à Sémur. Alors que Phelia et Louis y restent une journée de plus pour se reposer, Lupus part en éclaireur à Dijon.

Le 30, arrivée à Dijon. Lupus fait des rencontres agréables, comme avec Angelyque de la Mirandole, la Duchesse de Bourgogne, ou avec les sires Cuche et Aleryc, ou encore dame Goule; d'autres rencontres sont beaucoup moins..."sympathiques". Son petit monde étant arrivé, Lupus peut repartir avec Phelia et Louis le 1er janvier 1459 [2011].

Le 2, arrivée à Chalon. Départ le soir même.

Le 3, arrivée à Mâcon. Louis, qui a encore raté le départ, est attendu. Il arrive le lendemain, et la situation avec certains Mâconnais étant tendue, la famille part le soir même.

Le 5, arrivée à Lyon, en Lyonnais-Dauphiné. Lupus se sent fatigué et las; il se doute que ça ne va pas fort, mais fait tout son possible pour le cacher à Phelia et éviter qu'elle ne s'inquiète: elle a déjà suffisamment de problèmes sans devoir supporter les siens propres. Le soir, la famille repart.

Le 6, arrivée à Vienne. Quelques bonnes rencontres, mais surtout de très mauvaises. La petite famille part le soir même.

Le 7, arrivée à Valence. Vue les rumeurs qui circulent à propos de la ville, Lupus ne veut pas trop se risquer dans les tavernes. Sa douce décide qu'ils y demeureront un petit moment.
Le 9, alors que ses crises de toux se font plus fortes et régulières, Lupus passe en taverne et ce qu'il y trouve lui fait moins redouter Valence: les gens qu'ils rencontrent sont sympathiques et ne correspondent en rien aux rumeurs qu'il a entendues à propos de Valence. Il y rencontre surtout le sire Cullen, et les deux hommes partagent leurs secrets respectifs, se liant de par leurs natures profondes...
Mais c'est alors que la réalité de Valence apparaît, quand Phelia et Lupus se retrouvent à faire face à une certaine personne, puis entendent des commentaires à son propos de la part d'autres valentinnois.
Et le soir même, que ce soit à cause des colères de la journée ou de la maternité même...Phelia accouche, du blond Loïc...suivit rapidement de la brune Lucile ! Elle est assistée de Dame Muselière, et le sire Seigneur est également présent, apportant un soutien non négligeable à Lupus. Louis est fou de joie... Mais, vite, la famille, passée en une soirée de trois à cinq personnes, s'en va ailleurs. Lupus n'oubliera cependant jamais les deux personnes...

Le 10, arrivée à Montélimar. Dévalisée par un brigand, le groupe doit s'arrêter de nouveau, histoire de se refaire pour pouvoir poursuivre le voyage.

Le 13, arrivée à Uzès, en Languedoc. Louis et Phelia sont restés en arrière.

Le 16, Lupus revient à Montélimar, en Lyonnais-Dauphiné. Explications avec Phelia... Le 18, Lupus quitte Montélimar, seul.

Le 19, arrivée à Valence.

Le 20, arrivée à Vienne.

Le 21, arrivée à Lyon. Un peu de travail, des discussions... La toux éreintante disparaît enfin.

Le 23, arrivée à Mâcon, en Bourgogne.

Le 24, arrivée à Châlon.

Le 25, arrivée à Dijon. Lupus s'y arrête un temps, retrouvant quelques dijonnais qu'il avait rencontré à son précédent passage. Un mal de dos commence à se déclarer.

Le 29, arrivée à Sémur.

Le 30, suite à une erreur, Lupus arrive à Autun.

Le 31, retour à Sémur.

Le 1er février, arrivée à Tonnerre. Lupus y reçoit une lettre de Dame Fantou, une amie de Tonnerre en voyage, qui lui apprend la mort des deux enfants de Phelia, Loïc et Lucile.

Le 2, arrivée à Troyes, en Champagne. Lupus y travaille un jour.

Le 5, arrivée à Sainte-Ménehould. Lupus souffle: Compiègne est proche.

Le 6, retour, enfin, à Compiègne. Juste avant d'entrer en ville, Lupus colle une baffe à un voleur qui tentait de le détrousser. A Compiègne, ce ne sont que joyeuses retrouvailles et embrassades.
Le 7, il rencontre Fanta de Nansac, cousine de Phelia: elle lui confirme la mort des deux enfants, et lui apprend que Phelia est mourante. Lupus préfère ne rien laisser paraître et jouer l'iceberg: cela lui vaudra quelques estafilades et une cicatrice d'un moment à l'épaule. Le rôle de méchant lui colle après tout mieux à la peau que celui de l'amant ou de l'amoureux...
Le mal de dos, qui le bloquait totalement sur la fin, finit par disparaître rapidement.

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Lupus le Mar 4 Oct - 9:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   Mar 15 Fév - 22:31

Chapitre 2: tranquillité de Compiègne:


Le 14 février 1459, au soir, Lupus, Camille [Cmmjd], Sun [Sunja], Marjo [Marjo270496] et Caius [Magikcaius] font une fiesta à base de liqueurs de Lupus. Camille ayant rapporté de la liqueur de Frelon, les trois derniers des quatre jeunes s'effondrent, et bientôt Lupus doit les foutre dans l'abreuvoir (finissant d'ailleurs par se faire éclabousser aussi) pour les réveiller; des couvertures, un bon feu, un vin chaud aux agrumes rapidement préparé par le géant, permettent de réchauffer une joyeuse puis somnolente compagnie.

Le 15 février, alors que Robin et Chpiot avaient prévu de se rendre à Blois, la reine Béatrice ordonne la levée de bans pour combattre des troupes de brigands: les deux compiégnois décident de partir ensemble pour l'Alençon et le Maine, Robin étant forcé de servir dans l'armée. Lupus, très inquiet et sombre, ne cessera de leur répéter de se protéger mutuellement si jamais combat il y avait.

A partir de la seconde quinzaine de février, Lupus commence de plus en plus à songer à un voyage qu'il qualifie lui-même de "pèlerinage", bien qu'il n'appréciât rien de ce qui le rapproche de la religion. Objectifs fixés: être le 8 mai à Orléans pour les trente ans depuis la prise de la ville, à Rouen le 30 du même mois pour le sombre anniversaire des vingt-huit ans depuis la mort de la Pucelle; et s'ajoute à cela l'idée d'être le 17 juillet à Reims, ce qui, là, est probablement facile, pour les trente ans depuis le couronnement de Charles VII, autrefois roi de France qui avait pu l'être grâce à Jeanne...

Le 21 au soir, fête chez Sunja. Les invités devant se déguiser, Lupus enfile un costume de vieux sorcier vêtu de gris, avec un bâton de bois et un long chapeau pointu; l'aide de Marjo s'avère nécessaire pour colorer la barbe en gris clair.

Le 1er mars, Lupus est approché par le sire Maviste, une bonne connaissance, qui lui indique que la Prévôt de Champagne, dame Lylla, recherche un Sergent Maréchal pour Compiègne. Lupus accepte, et le lendemain, à cause d'une forme de zèle, il est également engagé comme Sergent de la Prévôté. Il porte dès lors les deux écussons de ses fonctions. Seulement, il va vite s'apercevoir que cela représente peut être trop pour lui seul...

Le 10 mars, la fin de la levée des bans est annoncée: Chpiot et Robin vont sûrement revenir.

Le 12 mars, Tartine accouche enfin, plus d'un demi-mois après le terme, d'un petit garçon, prénommé Charles. Le même soir, Lupus et Fanta s'affrontent une nouvelle fois, et la femme réussit à assommer Lupus après l'avoir légèrement blessé au flanc et à la cuisse: ce sera surtout au moral que Lupus sera touché, se rendant compte qu'il n'est plus aussi "efficace" qu'autrefois...

Le 18 mars, Robin et Chpiot reviennent enfin: joyeuses retrouvailles. Lupus commence à expédier ses demandes de Laissez-passer aux provinces dans lesquelles il compte voyager. Fanta et lui cessent également les hostilités ce même jour.

Le 24 au soir, Légolas annonce qu'il se retire dans le domaine de Chpiot pour un temps indéterminé. Grosse perte de jeunesse et de bonheur de vivre pour les tavernes de Compiègne, estime Lupus.

Le 30 mars, Marjo revient à Compiègne, après un voyage dans les Flandres, avec Benomar. Ils annoncent leur mariage prochain.

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Lupus le Sam 12 Sep - 20:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   Mar 12 Avr - 7:19

Chapitre 3: le voyage du souvenir:


Le 11 avril 1459 au soir, Lupus prend la route vers Sainte Ménéhould. Censé voyager jusqu'à Conflans avec Fraise (venue un temps à Compiègne) et une de ses amies, il apprend cependant qu'elle doit rester une journée de plus à Compiègne: c'est donc seul qu'il part.

Le 12, arrivée à Sainte-Ménéhould.

Le 14, arrivée à Troyes. La ville est sympathique, assez animée, et comme il paraît que Conflans est moins bien, Lupus décide de s'arrêter plus longtemps à Troyes et moins longtemps à Conflans. Il s'en va quatre jours plus tard.

Le 19, arrivée à Conflans-lès-Sens.

Le 6 mai, arrivée à Montargis.

Le 7, arrivée à Orléans. Des gens sympathiques.

Le 10, arrivée à Patay.

Le 13, arrivée à Blois. Dévalisé, Lupus écrit au Prévôt et s'arrête. Les quelques personnes croisées à Blois sont assez sympathiques.

Le 16, arrivée à Tours.

Le 17, arrivée à Vendôme.

Le 19, arrivée au Mans.

Le 20, arrivée à Alençon. Souvent les quelques mêmes personnes en taverne, aussi dingues sinon plus qu'en Champagne !!

Le 23, arrivée à Argentan.

Le 24, arrivée à Lisieux. Les deux mêmes sales bonhommes que ceux de la route de Patay et Blois dévalisent à nouveau le géant, lequel s'inquiète de son retard par rapport à la date fixée pour arriver à Rouen.

Le 26, arrivée à Honfleur.

Le 28, arrivée à Fécamp. Lupus essaye de se rendre à Rouen: peine perdue, une armée le croisant et lui réglant son compte. 45 jours de repos forcé, prescrits par le médecin. Merci les rouennais: les anciens de Jeanne et ceux du siège de 1449 pour reprendre la ville aux anglois sont de toute évidence trèèèèèèès estimés...
Lupus se morfond vite dans la petite ville: il ne va plus en taverne, et travaille d'arrache-pied malgré les blessures, à la fois pour s'entretenir et se remettre en forme, et pour gagner ce qu'il faut pour vivre. Compiègne et sa tranquillité lui manquent terriblement.
Le 28, ayant reçu le jour précédent une lettre de Lylla qui l'a mise en fureur, Lupus expédie un pigeon au Prévôt de Champagne, où il présente sa démission et en explique les raisons.

Le 31 juillet, Lupus arrive à Dieppe, après s'être enfin soigné.

Le 1er août, arrivée à Bertincourt.

Le 3 août, arrivée à Péronne.

Le 4 août, retour, enfin, à Compiègne.

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Lupus le Mar 4 Oct - 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   Dim 14 Aoû - 12:15

Chapitre 4: un long repos troublé par la guerre:


Après son retour, Lupus ne tarde pas à se retrouver dans une véritable tourmente de sentiments. Armaury se languit de Tartine qui est chez les nonnes, Javyan a de nombreux problèmes, Valafein également, Garou se marie dans un climat mouvementé... Le vieux sert parfois de confident, de réconfort, ou de moralisateur, selon les problèmes exposés. Heureusement, les problèmes finissent par se régler, les conflits par s'apaiser.
De même, dès le 5, il entre dans la Garde Civile de Compiègne, les Lions des Remparts, où il est nommé Capitaine-en-second.

Le 15 août, Lylla, Baronne d'Arzillières, reçoit son ancien subalterne de la Prévôté dans son domaine: elle y propose à Lupus de prendre la place de Maréchal, Maître d'Armes et, surtout, de Sommelier de la Grande Maison Cardinal d'Eirbal, qui se constitue. Lupus accepte avec plaisir, pouvant ainsi veiller sur celle qu'il considère comme une excellente amie, et qui redevient sa patronne.

La guerre est déclarée entre le Ponant, qui comprend l'Artois, et le Domaine Royal...

Le 27 août au soir, Lupus défie Natasha, jeune femme de passage, avec de la liqueur de frelon. Le géant rend les armes au quatrième verre, laissant la blonde victorieuse: il finira trois fois dans l'abreuvoir, remplira un grand seau, roulera deux fois au sol, se prendra la porte, et finira même par rouler deux pelles à Natasha, complètement beurré, comme elle. Il en profitera d'ailleurs pour finir la liqueur de frelon en longs traits, ce qui lui vaudra de s'effondrer et de ronfler un long moment comme un bienheureux.

Le 28 août, premier tour de garde au profit de la garde civile compiégnoise, les Lions des Remparts, où Robin l'a nommé capitaine en second, aux côtés de Marjo, Tartine et Armaury.

Le 5 septembre, Lupus a enfin terminé de longs préparatifs: après avoir aménagée sa maison, il peut commencer à œuvrer comme charpentier.

Début octobre, la guerre rattrape la Champagne. Les armées champenoises envoyées en Artois sont massacrées et se débandent vers Compiègne, vaincues par des réservistes artésiens, qui viennent camper sous les murs de la ville. Le vieux avait pourtant assuré que cela finirait mal...
Lupus et tous les Lions se préparent donc à un assaut, dès la nuit du 03 octobre...assaut qui ne viendra jamais.
En effet l'Armée de la Chimnay Bleue, menée par Zazaroyaume, poursuit sa route vers Sainte-Ménéhould, levant le camp dans la nuit du 3 au 4, se dirigeant sûrement vers Reims.
Parallèlement, les critiques pleuvent sur Cerberos, Duc régnant en titre de Champagne et Roi Consort de France, qui, avec l'appui de sa femme la reine, supprime les États Généraux Champenois d'une seule déclaration royale pour s'arroger le pouvoir législatif...

Le 7 novembre, Lupus apprend que Louise de Malemort, fille de la reine, mais aussi champenoise et ancienne mairesse de Compiègne, blessée après les combats contre l'Artois, est prisonnière dans le Comté et otage: les artésiens menacent de la faire exécuter si la reine Nebisa n'exécute pas leurs demandes... Lupus retourne alors sa veste: il entre dans l'armée Hypérion, des Loups de Champagne, incapable de supporter le souvenir qu'évoque en lui cette jeune fille prisonnière et proche de la mort...

Le 22 novembre, l'Armée d'Hypérion, que Lupus a rejoint depuis le 7, commandée par le Capitaine Royal Polibe, engage le combat avec les quatre armées ponantaises ("Ost du Berry", "Nébisa d'Artois du Trône", "Les Dragonniers" et "Tribu panachée artésienne"), aux côtés de trois autres armées royales ("In Appérault Spéro", armée champenoise; et "Normania" et "La tourterelle sanguinaire", armées normandes). Lupus blesse grièvement un ponantais, avant de se faire légèrement blesser par une autre. L'armée d'Hypérion se retire à Compiègne, les troupes devant calculer leurs pertes; Lupus prend une journée pour panser ses blessures.

Le 25, trois jours plus tard seulement, les forces ponantaises contre-attaques sur Compiègne. Elles sont repoussées, mais Lupus est gravement blessé. Trop gravement pour reprendre le combat avant un long moment.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   Lun 16 Jan - 9:18

Chapitre 5: voyage auprès de la patronne:


Le 16 janvier 1460, Lylla Cardinal d'Eirbal, l'amie et employeuse de Lupus, arrive à Compiègne avec ses deux frères et sa belle-soeur. Lupus se prépare au voyage qu'elle veut faire, décidé à l'accompagner.

Le 17, juste avant le départ, Lylla offre de nouvelles tenues à Lupus et plusieurs membres de sa famille ou de sa Grande Maison: http://i41.servimg.com/u/f41/12/41/78/39/mariag22.png . Le géant apprécie grandement le cadeau, fier de porter la livrée de sa patronne. (http://i43.servimg.com/u/f43/15/53/97/67/orifla10.png)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Lupus
Loup Géant
Loup Géant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1111
Localisation : C'est MA Tanière !
Humeur : Très mauvaise ! Je mords !
Emploi et loisirs : Euh...malade mental, ça vous va ? ^^
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   Sam 12 Sep - 20:53

Chapitre 6: une nouvelle guerre après un long repos, un voyage dans le Sud:


De janvier 1460 à septembre 1463, Lupus reste tranquillement à Compiègne.

En août 1463, l'Empire déclare la guerre à la France: plusieurs armées pénètrent en Champagne. Bien que décidant initialement de rester neutre, Lupus, devant les actions et exactions des impériaux en Champagne, et la trahison de l'Artois, décide finalement, le 10 septembre, de se rallier aux milices défendant Compiègne.

Le 21 septembre, Lylla, sa patronne et amie, arrive à Compiègne, ayant réchappé miraculeusement de la chute de Reims face à six armées impériales : Lupus, qui avait décidé de s'engager plus encore en rejoignant dès que possible une armée pour faire campagne, décide de l'accompagner pour rejoindre une armée.

Mais dans la nuit du 21 au 22 septembre, alors qu'ils entamaient leur marche vers le Sud, ils sont fauchés tous deux par une armée impériale : retour à Compiègne pour panser les blessures.

Blessures légères, toutefois, car ils retentent le passage dès la nuit suivante, avec de bons résultats.

Le 01 octobre, arrivée à Dole en Franche-Comté: ils intègrent l'armée *Memento Mori* de Coleen de Colmarker, qui tient le siège devant la cité.

Dans la nuit du 10 au 11 octobre, après dix jours de siège, l'Ost de Pontoise, sous le commandement de Namaycush, rassemblant quatre armées dont la *Memento Mori*, se lance à l'assaut. Lupus, cependant, réussit à se viander lamentablement: montant à l'assaut des remparts, il se fait trucider sitôt en haut par un défenseur, sans réussir à toucher un seul d'entre eux, et y perd sa lame et son bouclier... Il est ramené au camp sur un brancard, et rapidement soigné.

L'Ost s'empare de Dole deux jours plus tard, alors que Lupus est toujours soigné. Puis, les armées se séparent peu à peu, occupant une partie de la Franche-Comté. L'Empire et la France conclue alors un cessez-le-feu, et les armées françaises évacuent le territoire impérial. La *Memento Mori* de Coleen de Colmarker se dirige alors vers le Maine, l'Anjou ayant profité de la guerre à l'Est pour écraser les maigres forces mainoises; mais il n'y aura plus de combats, et l'armée reste en attente à Blois, après quelques errements entre Maine et Touraine.

Début décembre, les troupes sont démobilisées: l'armée se dissout alors en lances pour gagner le Sud de la France, où beaucoup de ses membres veulent s'installer conjointement, dont Lylla Cardinal d'Eirbal. Lupus décide de les accompagner mais sans déménager : il est alors placé à la tête d'une lance chargée de passer par la Champagne pour récupérer les affaires de ceux qui s'en vont définitivement, et le 8 décembre, ils quittent Blois.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus.forums-actifs.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnet de bord: version narrative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet de bord: version narrative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de bord
» carnet de bord de chop' dawa eau cercle 150
» Carnet de bord de ak84fr
» [RP] Carnet de bord champenois
» Carnet de bord de kiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tanière de Lupus :: GENERAL :: RP Publics :: Royaumes Renaissants-
Sauter vers: